SIXIÈME EPISODE

Les incontournables du XXème siècle, de 1914 à ...

Icône du support
Howard Melvin FAST (1914-2003), américain, issu d'une famille ouvrière, il commence à écrire à dix-huit ans et prend la route... Les petits boulots, correspondant de guerre en 1945. Il est fondateur du mouvement mondial pour la paix. Militant du Labor party il manifeste son opposition à la guerre de Corée. Ami de Dashiel Hammet et membre du parti communiste comme lui, de 1944 à 1956, il refusera de "collaborer" (dénoncer ses "camarades") avec la commission du sénateur McCarthy dans sa chasse aux "sorcières". Il sera condamné à plusieurs mois de prison en 1950 et doit, pour continuer à vivre, à utiliser des pseudonymes, dont notamment C.V. Cunningham. Célèbre pour son roman "Spartacus" (bien plus puissant que le péplum tout en muscles), il est également connu pour sa série consacrée à des fermiers américains qui se battent pour la reconnaissance de leurs droits durant la guerre d'Indépendance. Sa série dont douze portent comme titre le prénom de l'héroïne. Mais l'oeuvre de Fast s'est aussi orientée vers la science fiction... Un auteur à découvrir absolument !

Tom Paine, 1943 ; Spartacus, 1951 ; L'ange déchu, 1952 ; Un tueur récalcitrant, 1969.

Maurice-Bernard ENDREBE (1918-2005), français, né à Limoges, il passe son adolescence à Cambrais et à ...Bagnères-de-Bigorre où il travailla au Crédit Lyonnais en 1935. Il écrit, dans ses débuts, des nouvelles policières et sentimentales. En 1939, c'est le début d'une série de traductions importantes dans la littérature policière et l'écriture de son premier roman policier. De 1944 à 1977, son personnage principal, "la vieille dame sans merci", véritable soeur spirituelle de Miss Marple, tant dans l'humour que dans la malice, l'emmène notamment à Bagnères-de-Bigorre, pour son dernier roman, "l'indice". Il fut surtout un grand érudit du polar aux connaissances encyclopédiques, un des plus grands critiques littéraire du genre au goût sûr, animateur d'émissions littéraires à la radio ou de rubriques policières dans diverses revues et le maître des anthologies de nouvelles. C'est d'ailleurs plus par son érudition et sa contribution au genre policier que par ses talents d'écrivain que l'auteur reste dans la mémoire des lecteurs. Cependant, chose rare pour un lecteur de roman policier, "l'indice" nous permet de suivre l'évolution géographique de l'énigme car elle se déroule dans notre commune : Bagnères-de-Bigorre ! Ce dernier roman fut écrit à l'hôtel-restaurant "Le Lutécia", où logeait l'auteur durant les vacances de printemps 1976 et fut éditer en 1977.

L'indice, 1977.

Icône du support
Marie Patricia HIGHSMITH (1921-1995), américaine, abandonnée par son père, juste avant sa naissance, puis progressivement par sa mère, elle est élevée par sa grand-mère. Puis elle est reprise à six ans par sa mère, remariée, qui ne cesse de se disputer avec son compagnon, amenant Patricia à se réfugier, très jeune, dans la lecture...L'université lui permet d'écrire des rubriques puis de diriger le fanzine local.

L'inconnu du Nord-Express, 1950 ; Le meurtrier, 1954 ; Le talentueux M. Ripley, 1955 ; Sur les pas de Ripley, 1980 ; Le jardin des disparus, 1982 (nouvelles) ; Plein soleil, 1959 (film de René Clément).

Cette présentation a été possible grâce à l'aide, incontournable et enrichissante, du Dictionnaire des littératures policières, de Claude Mesplède, dont nous ne pouvons que vous encourager à vous nourrir et vous abreuver...sans modération aucune ! Elle complétera amplement cette approche succincte.